Abomey-Calavi : une nouvelle bachelière empoisonnée par la coépouse de sa mère

La mauvaise conception et le manque d’interprétation des lois arrangées au profit de la gente féminine qui croit qu’elle est mieux protégée en République du Bénin ne cessent de faire des victimes.

Après la charcuterie d’un homme la semaine dernière par sa propre femme, une dame vient cette fois-ci empoisonner la fille aînée de sa coépouse qui vient fraîchement d’avoir son BAC. D’après les informations reçues, cela serait dû à un état de jalousie de haute game.

Notons que les épreuves facultatives après le BAC commencent demain samedi et le sport le lundi 18 juillet. La joie de cette fille après le BAC n’a donc pas été longue. Paix à son âme.

Par ailleurs, on se demande s’il ne serait pas mieux que l’actuel gouvernement inclut la peine de mort.

1 Comment

  • AGOUNDJO FRANCIS
    5 mois ago Reply

    Paix à l’âme de la nouvelle diplômée supposée empoisonnée. Si cette déclaration est vraie, c’est bien triste et inhumain. Dans de pareille circonstance, nous ne pouvons que de demander au tout-puissant de nous protéger contre ces personnes de mauvaises. Vivement que la justice béninoise se saisisse de ce gros dossier.

Leave a Comment

Your email address will not be published.

Start typing and press Enter to search